Saison 2017 – 2018

La saison 2017-2018 s’achève avec son lot de bons souvenirs. Les joueurs de tous les clubs de France ont montré un niveau supérieur dans les différents tournois

  • Niveau débutant : on croise dans les tournois de nouvelles têtes, on se fait de nouveaux amis ! L’esprit plumfoot, cool, le plaisir de se retrouver autour de la plume donne une superbe ambiance.
  • Niveau intermédiaire : les clubs ont désormais des méthodes d’enseignement plus académique. Nous constatons beaucoup moins de fautes de base. La plupart des joueurs ont une meilleure anticipation, une bonne réception et commencent à mettre en difficulté l’adversaire. Pour gagner, les confirmés doivent désormais attaquer ou jouer prudemment.
  • Niveau confirmé : vu le résultat général dans les différents tournois, le triple gagne grâce à l’harmonie entre joueurs, le double gagne par une attaque solide, le simple gagne “souvent” en défendant. La finale est dans la main de celui qui peut faire des smashs jusqu’au bout. Au niveau international, ils nous restent à travailler pour être de bons contreurs et des attaquants capables “physiquement” de lever le volant à tout moment et de smasher avec force et vitesse. Nous espérons que la génération des 15-25 ans sera notre force pour les prochaines années.

Il est aussi intéressant de voir les différents styles de jeu des clubs.

  • Marseille  : joué avec et coaché par le joueur expérimenté qu’est Anthony, les joueurs de Marseille ont de bons réflexes au smash et au contre. La plupart ont aussi une souplesse remarquable.
  • Paris : le club qui a le plus de joueurs et la plus grande participation à l’organisation des tournois pour la communauté. Même des gens qui ne jouent pas venaient pour aider la buvette, chapeau ! Il y a plusieurs joueurs confirmés dans le club qui aident à transmettre les techniques de plumfoot et à garder un très bon niveau défense/attaque ainsi que la mise en place de stratégie de jeu. Chacun crée son style, travaille sérieusement et nous pouvons voir leurs résultats à travers les tournois. 
  • Dunkerque : les jeunes dunkerquois ont moins d’occasion pour apprendre ou affronter les niveaux confirmés de plumfoot. Surprise ! Avec un style assez typique et un esprit de combat, ce club est en train de former de plus en plus de jeunes joueurs avec beaucoup d’énergie.  
  • Puteaux : formé avec la base zen (:D), 1 créneau par semaine n’est pas suffisant, mais les joueurs de Puteaux sont contents de partager leur passion à tous les niveaux. Celui qui est accro va jouer en complément à Paris ou voyager à Marseille ou ailleurs pour apprendre / partager avec les autres joueurs. L’arrivée de Binh cette année a permis de diversifier les styles de jeu.

En ce qui concerne notre saison sportive à Puteaux, le club a eu le meilleur résultat cette année (interclubs, tournois nationaux, championnat, open de France, open de Hongrie, etc). Un grand merci à l’équipe dirigeante de Puteaux, Etienne Gastineau, Charlie Amans et Jérémy Godat pour leur enthousiasme, responsable de la gestion de l’association en gardant toujours l’esprit plumfoot. Puteaux 2 se sont faits aussi plaisir dans leurs premiers tournois. Bravo à Etienne Gastineau qui termine son année avec plusieurs médailles d’or. Bon courage à Charlie Amans et Christophe Gohnmann qui prennent désormais les postes importants dans le bureau pour développer d’autres aspects du club, pas seulement sur le plan sportif.

Nous avons encore du travail par rapport au niveau national et international et cela donne des objectifs intéressants. En souhaitant une bonne nouvelle saison avec la coupe du Monde qui sera organisée en France pour la 1ère fois en août 2019 !!!

 

Puteaux, Alice Nguyen